08 novembre 2022

La COVID: une menace globale à l’épreuve du nouveau paradigme prédictif dans le monde des data ? Contribution de Dominique Deprins

Dominique Deprins, docteure en économétrie et professeure émérite à l’Université Saint-Louis–Bruxelles (USL-B), à contribué à l'ouvrage collectif « Critique de la raison automatique. Intelligence(s) et bêtise(s) de la numérisation du monde », dirigé par Manola Antonioli et Fabrice Flipo, paru aux Presses des Mines (collection Les Opinions Libres) en octobre 2022.

Avec un chapitre intitulé : "La COVID: une menace globale à l’épreuve du nouveau paradigme prédictif dans le monde des data ?", Dominique Deprins explique le développement du numérique sous l'impulsion de divers acteurs aux intérêts divergents produit une diversité d'implications dans les territoires et les modes de vie. Il donne lieu à des discours et des réactions qui divergent de manière fondamentale. Considérée par les uns comme étant la brique fondamentale d'une « troisième révolution industrielle », la diffusion du numérique amènerait pour les autres un ensemble de transformations se situant dans un registre similaire au passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Pour d'autres il s'agirait d'une impasse technologique, fondée sur des ressources épuisables. Or, si les mutations sont à l'évidence de grande ampleur, les implications sont diverses, contradictoires et difficiles à cerner. Le numérique permet-il au moins de mieux les penser, et de les maîtriser de manière « intelligente » ? Rien n'est moins sûr. Il devient donc nécessaire de construire une critique collective, transdisciplinaire et engagée. Les essais réunis dans l'ouvrage proposent à une réflexion sur l'entrelacs entre différentes strates problématiques de la « numérisation du monde », sans négliger l'accélération dont elle a fait l'objet dans le contexte de la Covid.